Game designer - G. Design
logo logo
Métiers

Game designer

Comment rendre un jeu vidéo attractif ? Grâce au travail du game designer. Appelé aussi concepteur de jeu, à lui d’imaginer les actions, les personnages, l’univers, les fonctionnalités, autrement dit de concevoir le gameplay. Il traduit ainsi le projet écrit sur papier en images en ayant toujours en tête de développer la meilleure jouabilité et cohérence possible.

Métier

Une fois qu’il a défini le cadre du jeu, il travaille avec le chef de projet, mais aussi les level designers, les technical artists et graphistes 2D/3D qui se chargeront de développer toutes les parties du jeu. Présent du début à la fin de la production, il veille à respecter les budgets et calendrier.

Lucas Odion, game designer au sein de Revolt Games, studio éditeur du jeu vidéo Neopolis Game, en donne sa définition : « Dans la production d’un jeu vidéo, la notion de game designer est très large et peut regrouper plusieurs spécialités. Globalement, sa mission est de concevoir l’architecture globale des règles du jeu et de s’assurer de leurs cohérences. Ce travail comporte un aspect macro (quel est le fonctionnement global du jeu et comment ses grands principes s’articulent ?) ou micro (quel sera l’impact sur ce niveau du jeu si j’y ajoute un nouveau personnage ?). »


Lucas Odion
Game designer Revolt Games

Le game designer dispose d’un esprit créatif caractéristique puisqu’il est amené à imaginer des mondes captivants, des actions ou comportements auxquels le joueur devra faire face. C’est pourquoi, ce métier est très recherché par les studios.

Missions

Dans les phases de développement d’un jeu vidéo, les missions du game designer sont nombreuses. En collaboration avec l’équipe de conception, il doit être en mesure de :

  • Analyser et concevoir le concept du jeu
  • Créer les principes du jeu (ses mécaniques, les règles)
  • Rédiger le cahier des charges
  • Piloter l’ergonomie et l’interactivité
  • Elaborer la structure de jeu en intégrant les contraintes techniques et graphiques
  • S’assurer de la cohérence et de l’harmonie graphique et artistique du jeu
  • Définir les règles du jeu
  • Tester et identifier dans le jeu les erreurs et dysfonctionnements (scénario, graphisme, technique)

« A chaque ajout de fonctionnalité, le game designer doit scanner l’ensemble des fonctionnalités pré-existantes pour évaluer l’impact de la nouvelle. Le travail est donc très méticuleux, car il doit anticiper le comportement de milliers de joueurs. Évidemment, il doit aussi prendre en compte les potentielles contraintes techniques, mais également ce que souhaitent voir les joueurs apparaître dans le jeu », avance Lucas odion.

Compétences

Elles sont nombreuses et indispensables. Etre game designer, c’est appliquer une série de compétences acquises en ayant suivi une formation pointue et surtout faire d’expérience dans la création de jeux. Il faut donc connaître :

  • Les outils techniques (Unreal, Unity)
  • L’ergonomie des systèmes multimédias
  • Les notions de level design
  • Les logiciels 3D
  • Les logiciels d’animation
  • La modélisation en schéma de comportement et de situations de jeu
  • Les logiciels de programmations
  • La culture de l’image et du jeu vidéo

Qualités

Pour occuper ce métier, il faut avant tout être créatif et curieux. Deux qualités essentielles. De plus, un game designer demande d’être à la fois à l’écoute des évolutions et tendances, de posséder une rigueur et un sens de l’analyse et de la synthèse indéniables, comme un esprit d’équipe notable.

Niveau d’étude nécessaire

A partir d’un Bac Scientifique, c’est un minimum de Bac +3 qu’il est nécessaire d’avoir en poche pour se lancer dans le grand bain du marché du travail. Suivre une formation spécialisée est vivement recommandée car elle permet d’acquérir toutes les bases et connaissances de l’univers du jeu vidéo. Et donc, d’intégrer plus facilement une entreprise du secteur avant d’en gravir les étapes. Avant de débuter à ce poste, un passionné de jeu vidéo commencera d’abord par occuper le rôle de level designer (qui conçoit les niveaux de jeu, soit l’environnement global) et pourra atteindre celui de game designer plus tard, à force d’expérience.

Quelle formation ?

L’école G. Design offre cette possibilité avec le diplôme Bachelor graphiste digital. Une formation, accessible après un Bac ou en admission parallèle. Entre la culture gaming, la culture numérique et technologique, les outils de communication et de management, ce bachelor dispense d’enseignements fondamentaux et appliqués en trois ans.
l peut conduire au MBA Game artist, qui permet, en deux ans, de se former à la création d’univers graphiques cohérents et immersifs. Ou choisir le MBA Technical artist qui permet d’apprendre à tenir un rôle de référent technique tout en définissant les méthodes de production de données graphiques.

en savoir plus

Salaire

En fonction de son niveau de qualification, d’expérience et suivant l’entreprise dans laquelle il travaille, un game designer démarrera sa carrière avec une rémunération comprise entre 25 000 euros et 33 000 euros brut annuels. Et atteindre jusqu’à 50 000 euros, au maximum.

Evolution de carrière

Un game designer peut évoluer vers un profil de lead game designer en ayant la responsabilité de coordonner les équipes de game designers. Ou s’orienter aussi vers producer (chef de projet), en vue de gérer dans son ensemble un projet de développement de jeu vidéo.

En résumé

👑 Quelles sont les missions du Game designer ?

Le Game Designer est en charge de la création de la mécanique et des règles d’un jeu.

💰 Quel est le salaire du Game designer ?

La rémunération du Sound Designer est comprise entre 25 000 et 33 000 euros brut annuels.

🧠 Quel niveau d’étude pour devenir Game designer ?

Ce métier requiert un niveau Bac +3 dans des écoles spécialisées afin d’obtenir toutes les compétences nécessaires.

🎓 Quel bac choisir pour devenir Game designer ?

Nous vous conseillons de suivre un Bac scientifique.

Comment devenir Game designer ?

Le designer sonore créé et intègre les contenus sonores du jeu vidéo. Son d’une erreur, bruits de sirène, musiques, il est en charge d’habiller le jeu de tout ce qui concerne l’audio et qui sera perçu à la fin par le joueur dans son expérience. Sa place est donc importante dans la production puisqu’elle permet au joueur une vraie immersion. Pour devenir sound designer dans le jeu vidéo, rien de tel que de suivre une formation spécialisée dans le domaine. Le MBA Sound designer de l’école G. Design donne ainsi toutes les clés pour occuper ce poste. En deux ans, accessible avec un niveau Bac +2, il conjugue à la fois le design jeu vidéo et l’enseignement sonores.

Métiers proches de Game designer

Continuez vos recherches autour des métiers du design liés au jeu vidéo :

Remerciements

Cette fiche métier « Game designer » a été réalisé avec l’aide de professionnels du secteur du jeu vidéo. Découvrez leur entreprise :

Lucas Odion
Game Designer Revolt Games